x Hello!
Log in here to add your story.

Le piège de Michel

07.05.2022
Original language : French

Des deux côtés du Rhin, des militants se réunissent pour célébrer la mémoire des résistants exécutés pendant la guerre. Pour se comprendre, il leur faut une interprète. Mais celle-ci tarde à arriver, et peu à peu, le piège de Michael se referme.

7 mai 2022, 14 h 20, latitude 49:3. Il fait beau sur la petite ville romantique allemande. Le téléphone sonne, Michel à l’appareil. „Hey, tu fais quoi dans une heure et demie?“ dans un allemand mâtiné de dialecte souabe. Michel a 50 ans, un nez de faucon, une multitude de dreadlocks qu’il accroche en queue de cheval, et je suis sur le point de l’apprendre, une fameuse manie à embarquer les (non)-interprètes en devenir dans une situation délicate.

Une heure et demie plus tard, nous sommes dans le local des syndicats de la ville. Une délégation de la CGT française arrive, reconnaissable entre toutes, car sachets de merguez sous le bras. Quelle est la raison de cette retrouvaille ? Le 8 mai. En France, ce jour est appelé jour de la victoire, mais pour les Allemands, il s’agit du jour de la libération. Ces militants se sont réunis pour commémorer les résistants allemands et français exécutés pour leur engagement politique, et pour propager des valeurs de paix et de solidarité. J’ai été gentiment invitée par Michel pour faciliter les échanges entre les deux partis, car parmi ces Alsaciens, tous ne parlent pas allemand.

Michel m’informe qu’on aura besoin de moi demain, car de grands discours seront prononcés, et que l’interprète – une professionnelle – pourrait avoir besoin d’un coup de main. Je suis moi-même intéressée par ce métier, et curieuse de la rencontrer, je demande à Bernd, un Alsacien, l’heure à laquelle celle-ci arrivera. Celui-ci me répond, étonné qu’ils ont amené une profusion de merguez, mais d’interprète, point. Il me désigne un Allemand du doigt, Horst, supposément chargé d’engager une traductrice. Horst, jovial, m’informe alors que c’est Michel qui a réussi à trouver quelqu’un. „Une vraie pro, tu verras !“

Des deux côtés du Rhin, des militants se réunissent pour célébrer la mémoire des résistants exécutés pendant la guerre. Pour se comprendre, il leur faut une interprète. Mais celle-ci tarde à arriver, et peu à peu, le piège de Michael se referme.

7 mai 2022, 14 h 20, latitude 49:3. Il fait beau sur la petite ville romantique allemande. Le téléphone sonne, Michel à l’appareil. „Hey, tu fais quoi dans une heure et demie?“ dans un allemand mâtiné de dialecte souabe. Michel a 50 ans, un nez de faucon, une multitude de dreadlocks qu’il accroche en queue de cheval, et je suis sur le point de l’apprendre, une fameuse manie à embarquer les (non)-interprètes en devenir dans une situation délicate.

Une heure et demie plus tard, nous sommes dans le local des syndicats de la ville. Une délégation de la CGT française arrive, reconnaissable entre toutes, car sachets de merguez sous le bras. Quelle est la raison de cette retrouvaille ? Le 8 mai. En France, ce jour est appelé jour de la victoire, mais pour les Allemands, il s’agit du jour de la libération. Ces militants se sont réunis pour commémorer les résistants allemands et français exécutés pour leur engagement politique, et pour propager des valeurs de paix et de solidarité. J’ai été gentiment invitée par Michel pour faciliter les échanges entre les deux partis, car parmi ces Alsaciens, tous ne parlent pas allemand.

Michel m’informe qu’on aura besoin de moi demain, car de grands discours seront prononcés, et que l’interprète – une professionnelle – pourrait avoir besoin d’un coup de main. Je suis moi-même intéressée par ce métier, et curieuse de la rencontrer, je demande à Bernd, un Alsacien, l’heure à laquelle celle-ci arrivera. Celui-ci me répond, étonné qu’ils ont amené une profusion de merguez, mais d’interprète, point. Il me désigne un Allemand du doigt, Horst, supposément chargé d’engager une traductrice. Horst, jovial, m’informe alors que c’est Michel qui a réussi à trouver quelqu’un. „Une vraie pro, tu verras !“

Dear Visitor,
By visiting our website and using our platform, you agree to the Terms and Conditions.
We use analytics cookies to offer you a better browsing experience. You have the choice to refuse or accept them.
You can learn more about this in our Cookies Policy